Droit de réponse de Dantec à Soral

Publié le par Maximilien FRICHE

Face aux fantasmes des fanatiques, la vérité apparaît dans sa grande banalité. Il y a une supériorité naturelle et éternelle de l'écrivain sur le polémiste. Le meilleur service que l'on puisse rendre à Soral est de ne plus l'écouter. Il ne pense pas ce qu'il dit, il exprime la simple souffrance de la médiocrité. Ayons pitié.

 

 

Publié dans friche-intellectuelle

Commenter cet article

Tietie007 14/01/2012 09:05


Dantec est un suppôt du complot satano-mamonique !