Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Peuple élu

Election en France ou élection de la France ? La France est un territoire abandonné, comme un cadavre. La France ne se reconnaît plus, elle est maintenue en vie de façon artificielle. La tentation de devenir nostalgique de ce qui a engendré la France...

Lire la suite

Surnuméraire

Surnuméraire

Regarde-moi comme une chose de trop. Je suis conscient d’être surnuméraire, je suis donc acculé à la vulgarité, comme la trace d’un débordement, portant l’odeur d'un mauvais goût, je suis quelqu’un qui ne sait pas tenir sa place. Mon amour, tu ne pensais...

Lire la suite

Notre ridicule en offrande

Dans ce texte tout ma muse La lettre comme genre de référence L’écriture doit être l’expression d’un amour, comme la manifestation du ridicule de l’amoureux. Il ne devrait pas y avoir de texte en soi ou pour soi, pour s’exprimer, pour se faire du bien....

Lire la suite

Niaiserie romantique

Niaiserie romantique

Ecrit de femme de lettre : (Ou la niaiserie littéraire de salon à coucher) Homme je suis la source et ton puits sans fond Somme de la nuit et du jour le plus long Je nourris l’humanité de mon lait Tous les fils du plus beau jusqu’au plus laid Je retiens...

Lire la suite

Profond mépris

Surtout, ne pas oublier de se vomir Se mépriser Tout est hors du titre. Tout est tout autour du titre, aux pieds, par terre. Ce texte est dégoûtant. Je formule le vœu de ne pas m’accepter comme je suis. Je veux chaque jour porter un regard cynique sur...

Lire la suite

Comme une souche

Comme une souche

L’homme tombé se confond avec son ombre et avec le sol. Avancez jusqu’à la souche en prenant garde de ne pas trébucher dessus. Avancez votre bouche pour parler ma langue et vérifier quelque chose. Touchez-moi comme je ne réagis pas, comme je suis mort....

Lire la suite

Du livre à la prière

Bâtir sur la peur, écrire sur la mort La mort devenue chose de la vie Le consommateur mondialisé m’informe, dans tous ses gestes, dans ses phrases chocs, que la mort n’est rien du tout. De toutes façons, on n’y peut rien. C’est comme ça, c’est la logique...

Lire la suite

Du ridicule de la littérature

Du ridicule de la littérature

Ecrivains, soyez humiliés ! L’écriture est la manifestation du ridicule de l’homme. De tout temps. Elle est la marque de notre finitude, de l’inachevé ‘sans cesse recommencé’, notre maladresse tracée, comme celle des enfants qui apprennent à dessiner....

Lire la suite

Profil de mortel

Etre proche de mourir à chaque instant_____________________________ Synthèse La mort m'enveloppe comme une conscience en sus, un fin film de sueur, liquide de la peur. Mes yeux rendent flou l'univers, et mon décor s'éloigne, se rapetisse avec les gens...

Lire la suite

<< < 10 11 12 > >>