Téléthon

Publié le par Maximilien FRICHE

Les humanistes achèvent les plus faibles

Merci aux moralistes de gauche, aux héritiers des lumières et autres humanistes convertis à la démocratie. Merci. Veuillez trouver ci-après un sketch, reproduction d'une conversation vécue à la veille du week-end du célèbre Téléthon avec un Français moyen, celui à qui on donne le pouvoir. Ce dernier participe au téléthon, il va danser avec son club tout le week-end pour récolter des fonds. Votre écrivain du dimanche  le félicite, il n'en serait pas capable, d'ailleurs il ne fait pas grand chose pour le téléthon, il apprécie d'autant plus ce que font les autres.

Français moyen : C'est quand même une maladie horrible

Ecrivain du Dimanche : C'est sûr

Français moyen : Rendez vous compte cette femme dont on parle dans la presse (Une femme du côté de Marseille en 2003 porte plainte car elle a découvert à la naissance la maladie l'enfant qu'elle attendait.) Elle a raison. Elle porte plainte contre les médecins qui n'ont pas détecté la maladie.

Ecrivain du dimanche : Oui bien sûr, mais vous savez de toute façon, ça ne sert à rien, c'est une maladie qu'aujourd'hui on ne sait pas guérir. c'est justement pour ça qu'on fait le téléthon (je sais où mon interlocuteur veut en venir, je le laisse venir)

Français moyen : Oui mais, enfin, si elle avait su, elle aurait pu enfin quand même (il ose à peine, s'il a des doutes, il peut être sauvé...)

Ecrivain du dimanche : Non, je vous assure, on a à ce jour aucune solution pour guérir cette maladie. Ca n'aurait servi à rien de le savoir. On ne sait pas guérir ce genre de maladie.

Français moyen : Je veux dire qu'il aurait pu le faire passer (expression désuète pour parler d'avortement)

Ecrivain du dimanche : Ah, c'est ça ! Mais fallait le dire plus tôt. Bien sûr, elle aurait pu avorter. Mais vous savez c'est peut-être pas perdu, avec l'euthanasie, on va peut-être pouvoir les tuer après la naissance. Le meilleur moyen de guérir la maladie, c'est de tuer les malades et puis, ça vous évitera de danser tout le week-end.

Merci donc à (j'en oublie peut-être) Télérama, France Inter, France télévision, France, sportifs engagés, présentateur télé investis, PAF à baffes. Merci donc, car vous contribuez à la métastructure humaniste (clin d'oeil à Cosmos Incorporated de DANTEC). Vous n'êtes plus seulement la bonne conscience de ce monde, mais son unique conscience. Mon français moyen n'est plus qu'une boîte télécommandée, rempli de vos raisonnements. Prêt à penser déculpabilisateur, confortable. Là où il aurait pu y avoir en d'autres temps, l'intuition de Dieu, le réflexe de la foi, l'inspiration de l'Esprit, vous avez mis vos boucles -virus, raisonnements fortifiés par toute information neuve, boucle vicieuse. L'homme est en passe de devenir une machine déportée d'un noyau logique, système binaire. Merci de vos lumières, d'avoir engendré cette barbarie rampante (à visage humain ?)

Publié dans friche-intellectuelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article